Pour promouvoir sa gamme hybride, Toyota a décidé de capitaliser sur la satisfaction des conducteurs de la marque : plus qu’ambassadeurs, ils sont devenus démonstrateurs.

Alors que leurs ventes sont mitigées en Norvège, les modèles hybrides de Toyota font pourtant l’entière satisfaction de leurs conducteurs. La marque a donc donné l’occasion à ces heureux propriétaires d’exprimer leur contentement, et de le partager avec d’autres. Ainsi, le constructeur Japonais a lancé fin 2013 « Try My Hybrid » : une plate-forme en ligne sur laquelle les propriétaires de modèles hybrides se proposaient de faire essayer leur voiture gratuitement. Les visiteurs du site pouvaient alors trouver, par code postal ou grâce à un logging Facebook, qui possédait un modèle à tester à proximité. Amis, voisins, ou parfaits inconnus ont alors pu s’asseoir dans les modèles hybrides de clients satisfaits, également devenus pour un temps les visages d’une campagne d’affichage dans les rues de Norvège.

Une approche de la vente automobile qui s’émancipe des possibles freins du secteur : les concessions trop loin ou aux horaires peu accessibles, la défiance vis à vis d’un vendeur ou encore l’appréhension à tester un véhicule. Ainsi, Toyota voit juste, et met l’accent sur la proximité, sociale ou géographique, d’ambassadeurs de la marque fiers de leurs voitures, de leur geste écologique, et prêts à partager leur expérience. Une façon efficace d’apporter la preuve de la satisfaction client, chère à Toyota.

Une vision plus sociale qui a vu 150 000 visiteurs se rendre sur le site « Try My Hybrid », 1,9 millions de vues pour les vidéos des test-drives relayées sur les réseaux sociaux et une visibilité nationale : 1 norvégien sur 3 s’est dit au courant de la campagne.